Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

PUBLICITE
 
Accueil » Alerte Info
Actualités
Mardi 10/03/2015, 16:14
Procès pro-Gbagbo: Le parti de Ouattara estime que le verdict réconforte les victimes de la crise post-électorale
Par Edwige FIENDE

Le porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR, pouvoir), Joël N’Guessan a estimé mardi que la condamnation des proches de l’ex-président Laurent Gbagbo à des peines allant de 18 mois à 20 ans de prison pour leur implication dans la crise post-électorale ivoirienne, réconforte les victimes, dans une note.

 

"Les victimes ont du baume au cœur après ces différentes condamnations", s'est réjoui Joel N’Guessan dans la note dont ALERTE INFO a reçu copie.

 

Mardi, la justice ivoirienne a condamné à 20 ans de prison l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbgabo pour atteinte à l’autorité de l’Etat, trouble à l’ordre public et participation à un mouvement insurrectionnel, pendant la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011 qui a fait officiellement plus de 3.000 morts.

 

Quinze co-accusés sur 82 ont été acquittés, deux ont également été condamnés à 20 ans de prison tandis que les autres ont écopé de cinq, dix ans et 18 mois d’emprisonnement avec sursis.

 

Pour M. N’Guessan, "ce verdict confirme que la Côte d’Ivoire est résolument engagée sur la voie de la lutte contre l’impunité".

 

Les avocats de la défense dénoncent quant à eux "un verdict de la honte" et à la "tête du client".

 

Le procès aux assises de Mme Gbagbo et des 82 cadres de l’ex-parti au pouvoir a débuté fin décembre.

 

EFI